présentation

Titulo

Mars 2018

Mission InSight

Série du Mois 

For The People 


© ctv
     Alors, alors la série du mois est....*roulement de tambours*.... FOR THE PEOPLE !!!

     Pourquoi j'ai choisi cette série ? Parce que déjà, ça a été mon coup de cœur de ce joli mois de MARS mais aussi car elle m'a agréablement surprise. Je m'explique :

     Je suis une grande fan de Shonda Rhimes (si vous l'aviez pas encore compris, haha) et je suis la plupart de ses séries (Grey's Anatomy, Scandal, How to Get Away With Murder). Du coup, ce mois-ci, quand j'ai vu que cette série allait sortir et qu'elle faisait partie du Shondaland, je n'ai pas pu résister ! Je devais tester!
     Mon verdict? On est pas déçu et on en redemande! On reconnait bien l'univers de Shonda et on s'y complaît. En effet, on retrouve pas mal d'histoires entre les personnages, du mélodrame, des coups-bas, des combats personnels, etc...

     Je me souviens de la réaction d'Izzy quand je lui ai dis que j'allais tester 2 séries ce mois-ci : For The People et Station 19 ; elle était un peu déçue que je reste dans ma zone de confort avec une série à la Shonda. Mais honnêtement, je lui ai dit que c'était une valeur sûre pour moi.
     Et en effet, c'est un gage de qualité, de suspens, de discours poignants et de bonnes histoires. Les sujets que l'on aborde sont variés, intéressants, actuels et intemporels pour certains comme le racisme, le néonazisme, l'espionnage gouvernemental, etc.. C'est une série qui parle de justice et d'émotions.

     Un petit plus pour la fin? Il n'y a que 4 épisodes à rattraper mes amis!


On a testé :




Ça existe mais on n'a pas regardé :
Bad Banks, Champions, Harrow, Heimebane, Instinct, J'ai 2 Amours, Le Chalet, Le Rêve Français, Little Dog, O Mecanismo, Safe Harbour, Splitting Up Together, The Detail, Trust


Les épisodes à déguster sans faim fin faim


/!\ SPOILER /!\

Rise 1x04

     J'aurais adoré parler de cette série comme série du mois mais pour une fois nous laissons l'honneur à Ju' de nous faire découvrir sa pépite du moment.
     Je vous prépare un petit avis sur Rise qui j'espère vous donnera envie de plonger dedans à votre tour.

    Dans cet épisode, on y voit l'affirmation des uns contre la descente des autres.

   L'affirmation de Simon tout d'abord, qui menace de façon mignonette Robbie si jamais le QB1 tente de briser le cœur de la douce Lilette.
   Ce fameux quaterback qui s'affirme en défendant Michael et qui choisit Lilette. D'ailleurs, je sens mal les prochaines scènes Robbie-Papa Robbie-Lilette, mais bon on verra bien. En tout cas j'avoue avoir fait du pédalo dans le vide face à ça :



     La mère de Simon ensuite, qui tente de faire entendre raison à son mari. Mais j'ai peur que si elle n'active pas le processus il sera trop tard pour son fils...
Et enfin, et malheureusement, Gordie. Ah Gordie, Gordie, Gordie... Que va-t-on faire de toi ? Tenir tête ainsi à ses parents alors qu'ils se débattent pour l'aider... C'était désolant et douloureux à regarder.

     Et justement le couple Mazzuchelli est le grand perdant dans cet épisode, ils perdent la force de leur couple (on est loin des Taylor dans Friday Night Lights) et le père se laisse berner par son fils, qui les dominera jusqu'au bout. De plus, il continue d'aggraver sa relation avec sa collègue. Et allez, on enchaîne les pots cassés...

    Je tiens à préciser qu'il y a moins de chants dans cet épisode (déjà qu'il y en a peu, comparé à Glee), mais ça ne manque pas forcément.
   Enfin, il m'aura moins touchée que les autres (petite larme lors de la chanson de Gwen dans l'épisode 2 et de Simon dans l'épisode 3) mais j'ai beaucoup apprécié le développement des personnages et des relations.

On my Block - 1x10 Finale

© newsweek


     Ma série coup de cœur ce mois-ci, mais bien évidemment, comme je ne peux pas imposer mes choix tous les mois, j'ai décidé de ne pas en parler ici. Cette série Netflix se dévore en une rapidité folle : 10 épisodes de 25-30 minutes, quelques heures et hop ! c'est fini. Bien évidemment, je n'échappe pas à l'addiction... Je suis si faible...
     Comme l'épisode final a quand même été... comment dire ? ... WHAT THE F*CK ?!!! Il mérite entièrement un article pour lui. Un article qui évidemment retracera cette courte saison, ses personnages et ses intrigues. Un article, qui espérons le, vous donnera envie de commencer cette série avec autant d'ardeur que j'en ai à vouloir la partager. Un article qui arrivera dans quelques temps (oui, la précision est ma meilleure amie).

© tenor


Jane The Virgin - 4x14

     Pourquoi parler de cet épisode ? Selon moi, même si je ne vais pas m'étaler comme pour d'autres séries, cet épisode est d'une grande qualité.
     Cette série connue pour le drama (après tout, c'est une adaptation d'une telenovela) a réussi à nous offrir l'un des épisodes le plus soft mais aussi le plus touchant de la série. Si on ne se remet toujours pas de la mort de Michael dans la saison précédente, cette fois-ci, le personnage touché par la gravité de la vraie vie, c'est Xiomara, la mère de Jane. Rien que ça !
     La relation mère-fille des deux personnages est l'un des éléments central et fondateur de la série : elles sont très fusionnelles et veillent l'une sur l'autre. C'est donc sans étonnement que lors de l'annonce du cancer du sein de Xo, on a le cœur qui se serre.

© AJI Team

     Cet épisode est un véritable hymne à leur relation, mais aussi envers la relation mère-fille en général. C'est en particulier, lorsque dans l'épisode précédent, Jane décide que son nouveau projet d'écriture ne serait pas une romance comme elle sait en faire, mais son histoire avec sa mère, que l'on voit l'attachement d'une fille pour sa mère, mais aussi la profondeur de cette relation.
     Jane est une personne organisée, qui a un besoin de contrôle sur toutes les situations : et on ne peut que la comprendre après sa grossesse inattendue et le décès de son mari. Revivant de beaux instants entre elles via des flash-back, on assiste à une vraie tendresse et une relation très forte entre les deux personnages. Evidemment, on en vient à penser à nos propres mères.

     Or, la puissance de cet épisode réside aussi dans la situation interne de Xo, qui à cause de son cancer du sein, se doit de revoir son acceptation de son propre corps. Le choix du personnage n'est pas anodin : depuis le début de la série, elle est représentée comme une femme très sexy, usant de son charme et très à l'aise avec son corps, s'exprimant avec la danse. Réapprendre à s'aimer avec cette maladie, mais aussi devoir décider entre une guérison lourde et douloureuse ou une guérison totale mais qui implique un changement d'apparence (en l’occurrence, une mammectomie) : voilà le supplice de Xiomara.
     Avec l'aide de son mari, qui est un grand soutien pour elle, et remplace peu à peu sa propre mère (perdue face à la possibilité de voir disparaître son unique enfant) et sa fille sur-protectrice, elle peut avancer et affronter ce terrible ennemi.

© AJI Team

     Encore une fois, la famille est placée au centre de l'attention. On voit une famille supportrice, prête à tout pour encourager et soutenir les siens. Le plus bel exemple est l'innocence de Matteo face à la situation, qui ne connaît comme seul moyen d'aider que de prier (rappelons que Abuela est très pieuse) pour le rétablissement de sa propre grand-mère.
     La première fois que Matteo demande à son père, Rafael, s'il peut prier, celui-ci semble un peu confus, car il est athée. Cependant, comprenant la gravité de la situation, et voyant qu'il est inutile, il va même jusqu'à prier avec son fils, prouvant son dévouement malgré ses croyances. Un acte qui ne passe évidemment pas inaperçu aux yeux de Jane, très touchée.

© AJI Team

     Heureusement, l'épisode ne tombe pas dans le mélo, et joue même la touche comique du quiproquo, avec les deux Jane.
     Petra souhaite inviter Jane Ramos, son avocate, à un dîner, mais Rafael l'entend au hasard d'une porte mal fermée et pense immédiatement qu'elle en pince pour SA Jane. Très mal à l'aise face à cette idée, et ne souhaitant pas que son ex-femme drague son actuelle petite-amie, il réagit de façon étrange et inconvenante. Surtout lorsque Petra vient montrer son soutien à Jane face à la terrible nouvelle du grand C. Rafal profite de la première occasion pour expliquer la situation à Jane, ce qui lui permet à elle d'éclaircir, comme une adulte, la situation avec Petra et d'effacer ainsi tout malentendu.
     Ce passage drôle et bien court montre une vraie force dans la relation de famille qui s'est construite, basée sur la sincérité. Et on ne fait que plus apprécié cette famille recomposée.

CROSSOVER Scandal 7x12 + How To Get Away With Murder 4x12 




     OH. MON. DIEU. Ce fut les premiers mots qui sont sortis de ma bouche quand j'ai appris qu'il y allait avoir un crossover entre 2 de mes séries préférées : Scandal et How to Get Away With Murder ! C'est le choc des titans, on retrouve non pas un mais 2 épisodes où notre Olivia Pope et son chapeau blanc fait équipe avec notre Annalise Keating et sa poigne de fer.

     Bonne surprise? Totalement. On retrouve 2 caractères forts, 2 femmes puissantes qui ne se laissent pas faire et c'est explosif ! C'est pétillant et surtout rafraîchissant (je commençais à me lasser un peu de Scandal et le personnage d'Olivia me tapait sur les nerfs).

     Au début, on a affaire à une Olivia fière qui n'ose pas avouer son passé récemment chaotique avec la Maison Blanche et Mellie, ce qui nuit à l'affaire d'Annalise. D'un autre côté, Annalise n'a pas non plus un passé très clean et Olivia joue sur ça pour justifier l'échec auprès de la Maison Blanche.
     Au fait, quelle est l'affaire en question?
     Il s'agit d'une action collective qu'Annalise a mis en place pour permettre à plusieurs personnes en prison que leurs dossiers soient réévalués car ils auraient été jugés de façon injuste. Afin d'obtenir justice, elle demande l'aide d'Olivia pour emmener l'affaire à la Court Suprême.

     Parce qu'une vidéo est plus parlante qu'une citation, je vous laisse apprécier le discours à couper le souffle d'Annalise à la Court Suprême.

      Ce fut un grand pas dans l'Histoire des personnes de couleurs noirs et un pas en avant contre le racisme et l'injustice du système américain.




Supernatural - 13x16 (cross-over avec Scooby-Doo)

© AJI Team

     Je me devais, en tant que fan des deux séries, d'en parler. Mais après les conseils avisés de mes partenaires, j'ai décidé d'y consacrer un article particulier, contenant pas moins de 50 images de l'épisode (je n'ai jamais été autant inspirée).

     Voici le lien (à venir) : - article spécial -

Reprises 



Nouvelles saisons : 
A Series of Unfortunate Events (S2), Berlin 59 (S2), Jessica Jones (S2), Santa Clarita Diet (S2), The Goog Fight (S2), The Standups (S2), Timeless (S2), Harp and Leonard (S3), Love (S3), Shadowhunters (S3), The Royals (S4), Silicon Valley (S5), The Americans (S6), Trailer Park Boys (S12), Joséphine Ange Gardien (S22)


Alex', Ju' & Izzy - AJI Team

Aucun commentaire

Commentez sans lésiner sur vos mots. On veut tout savoir !

© AJI Team. Fourni par Blogger.
Neige ! SPOILER